Démarche et certification HQE : une norme en vogue

label hqe 150x150 Démarche et certification HQE : une norme en vogue

Le label BBC Effinergie

Ces derniers temps, le gouvernement incite de plus en plus toutes personnes ayant un projet immobilier de recourir à des constructions écologiques. Ainsi, les constructeurs ont fixé des caractéristiques communes qui déterminent si un immeuble est ou non respectueux de l’environnement via la démarche HQE ou la haute qualité environnementale. Bien qu’il n’y ait aucune disposition légale ou règlementaire concernant cette démarche, la demande en la matière ne cesse d’accroître.

Présentation de la démarche HQE

La démarche Haute Qualité Environnementale est une norme qui est apparue durant la seconde moitié des années 1990. Elle vise à harmoniser toutes les règles et modes de construction écologique. Elle détermine les dispositions à prendre pour amoindrir les nuisances sonores d’un immeuble ou le volume des déchets rattachés à un chantier de construction.

Elle montre également les manières d’édifier une habitation moins dispensatrice d’énergie ou ayant un système optimisé de maîtrise thermique au sein d’un logement. La HQE dispose de 14 objectifs qui concernent tous les aspects d’une construction environnementale.

Cette norme HQE  ne cesse de s’améliorer grâce aux recherches effectuées par l’association qui a créé la démarche. Cette dernière est marquée par sa rigidité en matière de conduite de projet, car, d’après un haut responsable de l’association, elle a été établie pour deux raisons principales :

–          apporter plus de confort et de sécurité

–          maîtriser les prélèvements des ressources naturelles et d’énergie

De ce fait, chaque détail est d’une grande importance dans l’adoption de la norme HQE. Ainsi, dans un établissement scolaire, il est préférable d’installer des toilettes clouées au mur que celles qui sont fixées au sol. D’ailleurs, cela facilite encore plus son entretien. Un bien immobilier respectant les normes HQE a donc plus d’aspects environnementaux que les autres.

Une demande croissante

A ses débuts, la démarche HQE n’intéressait pas réellement les constructeurs de maison individuelle. Elle a été surtout adoptée pour les constructions d’immeuble public ou d’usage collectif. Mais, ce n’est plus le cas aujourd’hui, car, d’après un constat de l’organisme de certification CEQUAMI, en France, on compte environ 15 000 biens immobiliers construits selon cette norme.

Une des certifications en matière de construction écologiques est le label Effinergie.

Cependant, il n’est pas impossible de récupérer ses dépenses par la suite grâce aux économies d’énergies qui vont être réalisées sur le long terme. Le surcoût est dû aux dispositifs ou aux systèmes écologiques et économiseurs d’énergies requis pour l’atteinte des objectifs. Il en est ainsi pour les systèmes de récupération des eaux de pluie ou le chauffe-eau thermodynamique.

La démarche HQE vise à conscientiser tous les particuliers sur les méfaits des déchets ménagers et les systèmes énergétiques classiques sur l’environnement. Elle n’est imposée, mais est fondée sur la volonté de chacun à préserver l’environnement. Aujourd’hui, la HQE ne concerne encore que la construction, mais dans les années qui viennent, elle va s’étendre sur les travaux de restauration et de réparation.

Ces Articles peuvent vous intéresser

  1. De la norme RT 2005 à la RT 2012

Connectez vous avec LDT Constructeur de maisons Google +

Tagués avec : , , , , ,
Publié dans Construction maison BBC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*