Affecter son habitation au meublé de tourisme

Copie de IMG 4746 150x150 Affecter son habitation au meublé de tourisme

Louer une résidence secondaire

Il est possible de destiner son bien immobilier à la location pendant les périodes de vacances. Cela est faisable aussi bien pour une résidence principale que pour une résidence secondaire. Ainsi, l’habitation va devenir un centre d’hébergement saisonnier au bénéfice non seulement du propriétaire, mais aussi des vacanciers. Ce système a comme appellation « meublé de tourisme ».

 Le meublé de tourisme : un investissement lucratif

 Comme son nom l’indique, une résidence secondaire n’est habitée par le propriétaire que pendant une période courte dans l’année. Un moyen permet cependant de fructifier celle-ci : le meublé de tourisme. Comme l’évoque son appellation, cette technique est une habitation avec des meubles destinée aux saisons de vacances à héberger une ou plusieurs personnes. Avant de mettre son habitation sous cette forme de location saisonnière, il faut demander diverses informations lui concernant sur les procédures à suivre et surtout sur les prix qui sont normalement proposés sur le marché.

La catégorisation des habitations se fait par étoile conformément aux mêmes critères que ceux qui sont considérés pour catégoriser les hôtels. Elle est faite par les services d’administration et a beaucoup d’influence sur le prix du bien. Aussi, le prix varie selon l’attrait touristique du secteur où le logement se trouve. Les plus chers se trouvent surtout sur la côte et dans les stations balnéaires.

Ainsi, un meublé de tourisme doit disposer d’un maximum de meubles de maisons qui permettent aux occupants saisonniers de se sentir chez eux. Il appartient au propriétaire d’apporter toujours des améliorations intérieures pour espérer le plus grand nombre de clients possibles.

 Quels types d’habitations affecter à la location saisonnière ?

 Tous types d’habitations qu’elles soient à titre de résidence principale ou secondaire peuvent être affectés au meublé de tourisme. Peuvent être cités parmi celles-ci le mobil-home, la simple maison individuelle, le studio, l’appartement et même le château.

Mais, avant de procéder à la mise en location du bien, il faut s’assurer qu’il se situe dans un emplacement qui est susceptible d’attirer le plus de personnes possible. Aussi, il faut bien se renseigner sur les saisons qui sont les plus profitables et sur les divers points à connaître pour rendre plus rentable le projet.

 Les procédures et démarches

 En ce qui concerne les procédures et les démarches à suivre, elles sont moins complexes en matière de meublé de tourisme par rapport à celles qui sont relatives à des locations ordinaires ou à des locations à des fins professionnelles. Assurer la maison nécessite aussi une déclaration des revenus de location. Une déclaration de personnel peut aussi être nécessaire s’il en existe.

Un contrat est aussi indispensable en la matière. Il peut être rédigé via un intermédiaire formel ou par le propriétaire lui-même. Dans celui-ci, on doit y trouver les garanties, les clauses et les obligations.

 Les avantages de cette solution

 Il y a moins de risques de rencontrer des pertes dans un meublé de tourisme. De plus, il n’y a pas de mal à apporter plus d’amélioration au sein de son habitation même si on ne parvient pas à la louer. Aussi, quand les touristes partent, le propriétaire peut occuper sa résidence jusqu’à la saison touristique suivante et ainsi de suite.

Ces Articles peuvent vous intéresser

  1. Assurance habitation pour locataire

Connectez vous avec LDT Constructeur de maisons Google +

Publié dans Construction maison BBC
Un commentaire pour “Affecter son habitation au meublé de tourisme
1 Pings/Trackbacks pour "Affecter son habitation au meublé de tourisme"
  1. […] résidences secondaires font l’objet, pour l’année 2012, d’une taxation dépassant le 32,5% avec une réduction sur […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*