Ce qu’il faut savoir avant d’aménager une chambre dans le garage

 Afin d’avoir plus de surface à utiliser dans sa maison, certaines personnes se tournent vers le garage. Sa surface sera plus ou moins conséquente, en fonction de sa conception initiale, s’il a été conçu pour une seule ou deux voitures. Toutefois, il faut tenir compte de certaines règles avant de l’aménager suivant sa convenance.

 Le droit de construire

 Chaque commune dispose de son propre COS ou Coefficient d’Occupation des Sols. C’est un chiffre donné par les municipalités qu’il ne faut pas dépasser. S’il est de 0,70, cela sous-entend que sur un terrain de 100 m², la maison fera au plus 70 m² au sol.

 Le garage ne pourra pas être utilisé si la surface au sol dépasse le COS et la demande de permis de construire sera refusée. Demander conseil auprès du CAUE du département – Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement – permettrait de trouver une solution légale pour contourner cette interdiction.

 Par ailleurs, il faut prendre en considération les contraintes d’urbanisme qui s’ajoutent au COS. Les obligations à suivre relatives à la construction sont délimitées par la mairie. Concernant un terrain sur lotissement, le règlement de lotissement donnera les renseignements utiles.

 Dans le cas d’un secteur sauvegardé, il est nécessaire d’attendre la réponse de l’Architecte des Bâtiments de France avant de pouvoir faire quoi que soit sur le terrain.

 Les autorisations pour aménager une chambre dans le garage

 Les autorisations à demander dépendent de la surface à bâtir. Pour les surfaces de plus de 20 m², il faut un permis de construire avant de commencer le chantier. Lorsqu’elle est comprise entre 10 et 20 m², il suffit de faire une déclaration préalable.

 Ce n’est que lorsque la surface fait moins de 10 m qu’il n’y a nul besoin d’autorisation, de plus, il ne devrait pas y avoir de modifications extérieures. Les travaux qui modifient l’aspect extérieur sans toucher au mur porteur nécessitent une déclaration préalable et tous travaux qui touchent les murs porteurs ne peuvent commencer sans permis de construire.

 Les travaux à faire

Lorsque c’est le garage en entier qui est transformé en chambre, il faut penser à une construction d’une maison en miniature. C’est-à-dire qu’il faut travailler l’isolation, les sols, les murs et le toit.

 Il faut envisager d’installer de faux plafond afin de diminuer le volume à chauffer. Plomberie et électricité sont aussi à revoir et il ne faut pas oublier la transformation de la porte du garage. Il faut penser plus à la construction d’un studio lors de cette transformation du garage en chambre.

 Le choix des fenêtres, des revêtements de sols et des murs, des sanitaires et l’aménagement de la salle de bain constituent les étapes de finition. Notons que la salle d’eau peut être créée en pièce de béton cellulaire ou ciré.

 Conseils

 Lorsque le garage est en longueur, il faut jouer avec les cloisons et les couleurs. Les teintes claires donnent une impression de grandes dimensions tandis qu’avec les plus sombres, le volume semble réduit.

 La division avec les cloisons est une autre solution pour effacer l’impression d’une salle tout en longueur. Il est possible d’opter pour la combinaison des deux méthodes.

Ces Articles peuvent vous intéresser

  1. Comment bien aménager un studio ?

Connectez vous avec LDT Constructeur de maisons Google +

Tagués avec : ,
Publié dans Amenagement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*